Pirater des jeux, est-ce encore justifiable ?

Le piratage est un acte répréhensible et illégal, gardez le à l’esprit lors de la lecture de cet article. Je ne fais pas d’incitation au piratage, ni d’éloge de la politique tarifaire de certains éditeurs, j’exprime juste mon avis sur le piratage des jeux vidéo à partir de mon expérience personnelle.

Le piratage des jeux vidéo est la plus grande peur des éditeurs de contenu vidéo ludique, puisqu’elle tape directement à leur porte-monnaie. Du coup, il dépense encore plus dans des solutions de protection toujours plus élaborées (DRM, authentification serveur obligatoire) qui pénalisent souvent plus les acheteurs que les pirates. Malgré ces protections et les messages du type « Pirater c’est mal ! », le piratage continue car comme l’explique très bien « Un drop dans la mare », tant que les personnes trouveront des raisons « justes» de pirater, ils continueront.
Mais à l’heure actuelle, existe-t-il encore des raisons « justes » de pirater les jeux ?

Pour ma part, ça fait environ 7 ans que j’ai arrêté de pirater des jeux. A l’époque, j’étais étudiant et beaucoup de temps pour jouer, et je terminais des jeux d’une durée de vie inférieure à 15h en 1 week-end. Comme je n’avais pas assez d’argent pour claquer 60€ chaque semaine, je téléchargeais les derniers jeux qui sortaient. Mon argumentaire de l’époque : « Vendre un jeux 60€ pour une durée de vie de 6 heures, c’est de l’arnaque !! ». Je préférais mettre mon argent dans de bons jeux, avec une durée de vie longue comme Oblivion, Titan Quest ou Dawn of War : Dark Crusade. Et si un jeu semblait prometteur, je le téléchargeais pour me faire une idée et l’acheter si ça valait le coup.

Ensuite, j’ai commencé à bosser. J’avais toujours du temps pour jouer mais je touchais maintenant un salaire, donc de quoi investir dans mes loisirs vidéo ludiques. Dans le même temps, Steam a commencé à devenir une « vrai » plateforme de jeux dématérialisés avec des soldes vraiment intéressantes, les vidéos « Live » des derniers jeux sont devenus un élément standard des tests de la presse en ligne spécialisée… Et c’est à ce moment que j’ai arrêté de pirater, pour les raisons suivantes :
• Je peux acquérir des jeux de gros éditeur (EA, Activision, Ubisoft) pour un prix raisonnable.
• Je finance les éditeurs indépendants qui fournissent des jeux cools (et à des prix corrects).
• Je peux une faire une idée du jeu via les tests sur Youtube et autres.
Ainsi, je n’avais plus, selon moi, d’ « excuses » pour pirater des jeux.

Aujourd’hui, les solutions pour acquérir des jeux de qualité à un prix raisonnable se sont multipliées :
• Les promotions et soldes de Steam se sont intensifiées
• Les sites comme Humble Bundle et Bundle Star proposent des packs de jeux pour 10€
• Les sites comme AcheterCleCD vendent des clés au minimum 35% moins cher.

Et il n’est plus « justifiable » de pirater les jeux vidéo (même ceux des gros éditeurs). Il vaut mieux attendre une promotion sur les jeux « trop cher » auxquels on veut jouer, commencer (voir terminer) les jeux présents dans sa bibliothèque Steam (une centaine pour moi) en attendant, ou alors claquer 60€ de temps en temps si on est vraiment impatient.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *